Biographie

Qui suis-je?

Fatoumata Bintou Kandé plus connue sous le nom Fatou Kande Senghor, Née le 09- 01- 71 à Dakar est une artiste, réalisatrice de film documentaire de création, de série télé et de fiction à présent. Elle est aussi formatrice en video pour des jeunes scolarisés et des jeunes en difficultés d’apprentissage.

J’aime croire que je suis née dans une peau d’artiste. Une artiste touche à tout, pluridisciplinaire qui aime initier la conversation avec toute personne de bonne foi.

Artiste, réalisatrice de film documentaire de création, de série télé et de fiction à présent. Elle est aussi formatrice en video pour des jeunes scolarisés et des jeunes en difficultés d’apprentissage. Elle vie et travaille à Thiès. Son documentaire de création qui fait son actualité en ce moment est intitulé “Donner Naissance” (“Giving Birth”), un portrait de l’enigmatique scuplteur casamançaise Seni Camara, a été selectionné à la prestigieuse biennale des arts contemporains de venise. Elle a publié plusieurs articles dans des revues sur les thématiques genre, cultures urbaines et cinéma africain. Il y a 10 ans, elle a fondé Waru Studio, un espace d’art à Dakar où gravitent jeunes artistes, cinéastes et chercheurs afin d’explorer l’intersection entre l’art-les technologies et la politique en Afrique. Au fils des années elle fait des collaborations significatives comme travailler auprès du cinéaste sénégalais Ousmane Sembène sur son film “Faat Kiné” (une ode à l’entreprenariat des femmes sénégalaises), du cinéaste allemand Wim Wenders sur son film “The Invisible” (un documentaire sur les abus sexuels sur les femmes durant la guerre civile au congo). En 2015, elle publie WALABOK une hisoire orale du hip hop au sénegal chez Amalion Publishing, une anthologie sur deux générations d’artistes qui font le mouvement hip hop au senegal. Anthologie qui est à la base d’un projet de serie télévisée. Sa pratique artistique est une combinaison de photographie, de film, d’installations publiques, d’écrits et de recherches pour explorer des concepts intimes tels que l’identité, la communauté, la religion, l’histoire et la géographie. Ce qui la passionne c’est documenter les mutations sociales pour mieux reveler comment les textes dit sacrés, la poésie et les legendes de l’oralité nous informent sur la vie moderne. Elle aime fusionner la dichotomie heritages ancestrales et pratiques religieuses (islam, judaisme et christianisme) afin de confondre et derouter les attentes et les stereotypes. Sa perception est singulière parceque liée à une grande experience panafricaniste et globale. Issue d’une famille de diplomates, nos sejours prolongés au nigéria, au ghana, au cameroun, au bénin, au togo, lui auront donné des influences des univers culturels et linguistiques divers.

Je suis née Artiste.